Cuisine

Les 10 fruits et légumes les plus swaaag du mois d’août

Mais ? Mais ? Elle a encore changé le format ? Elle a carrément la bougeotte Manon Woodstock ! Tu. m’étonnes. (Et en plus, elle utilise des expressions qu’elle croit « jeunes » mais qui sont déjà dépassées depuis au moins 5 ans – trop la te-hon quoi !). Eh oui, s’il y a bien une chose à retenir avec moi, c’est que j’aime quand ça pulse, quand ça change et quand il y a du challenge ! I’faut qu’ça pow ! pow ! pow ! *Leeloo Dallas Multipass* – âme égarée qui ne regarde Le 5ème élément au moins une fois par an, passe ton chemin !

Oui, j’ai décidé, une fois de plus, de maltraiter ce pauvre article sur les fruits et légumes du mois. Parce que j’aime vraiment beaucoup le faire, mais décidément, rien ne me convient totalement. C’est comme ça ! Vous aurez de l’inédit à chaque fois, en fonction des envies du moment ! Il fallait aussi absolument éviter les redites avec le mois de juillet, déjà traité par ici, je me suis donc fait grande violence et ai fait une sélection drastique. Selon ce qui m’inspirait. J’ai même poussé le vice jusqu’à refaire les illustrations moi-même. J’emmerde le manque de talent. Je suis très fière de mes petits dessins 😛

Rhoo, je manque à tous mes devoirs, je n’ai même pas demandé de vos nouvelles, mes petits lecteurs chouchous !! Comment allez-vous ? Aussi bien que moi, je l’espère – je pète le feu, malgré une demi nuit blanche dans la nuit de dimanche en mode « jeveuxpasyallerpitié ». Hum…toute coïncidence avec l’excellent week-end que j’ai passé ET le week-end de 4 jours qui s’annonce est PUREMENT fortuite 😉 Je me lèverai donc tous les matins avec un seul objectif : plier cette semaine sans broncher, avec des projets de grasses matinées et de combo « jeux-videos/films/séries » plein la tête.

Ce fut pourtant un week-end mitigé cinématographiquement parlant…J’ai été voir Baby Driver (que je n’ai pas aimé – j’ai trouvé ça hyper clinquant !) et j’ai terminé la saison 5 d’Orange is the New Black (qui est tellement, tellement décevante…), mais je ne sais pas, malgré ces déceptions, ce week-end a eu un charme fou. Il avait le goût mordant « d’allons là où le vent nous mène ». Mon corps et mon esprit en sont sortis reposés.

On y va pour mon top 10 des fruits et légumes dont Mère Nature nous gratifie en ce (frisquet) mois d’août ?Mirabelle

  1. La mirabelle : Ah ah, voici le seul sujet sur lequel les Lorrains peuvent faire leurs malins et distiller leur science au reste de la France !! Pour info, il y a deux sortes de fruits : la mirabelle de Metz (petite et tâchée) et la Mirabelle de Nancy (qui plus grosse). Entre les deux mon cœur balance et à vrai dire, je serais bien incapable de dire laquelle je préfère. Cette année, en ce qui nous concerne, c’est reparti pour la goutte (pas la maladie, hein – quoique… 🙂 ) N’ayant pas pu, faute de fruits, faire distiller le précieux breuvage l’année dernière, on donne tout en 2017 ! Les arbres sont pleins – contrairement à nos bouteilles de Mirabelle de 2015 qui sont au bout du bout du rouleau…Je suis en train de me dire qu’un petit article sur la mirabelle maison serait ma foi bien sympathique. Qu’en pensez-vous ? C’est décidé, la recette secrète de l’eau de vie de mirabelle de Manon Woodstock vous sera dévoilée incessamment sous peu les enfants ! (je fais comme mon beau-père, je me réapproprie le truc ni vu ni connu ! 😛 Il a tenté de me voler la vedette devant toute la famille à coup de « Elle est bonne la mirabelle que j’ai faite avec Ludo ! » NON NON NON Patrick – correction – vous avez « prêté votre grange pour la macération des fruits ramassés à une cadence d’esclaves par Ludo ET MANON » – Je ne sais pas vous, mais moi je trouve qu’il y a une grande différence ! Ah…les hommes et leurs raccourcis…). Trêve de blablatage, la mirabelle est aussi excellente en tarte, en confiture et le top du top : revenue dans le beurre et flambée (à l’eau de vie de mirabelle) avec une bonne glace vanille ! Un incontournable de l’été pour avoir des fesses adipeuses et flasques.Cassis
  2. Le cassis : Alors j’avoue là que c’est le grand flou…Je sais que la confiture de cassis est à tomber mais j’avoue que je ne me suis jamais lancée ! C’est de la faute aux industriels avec leurs illustrations imprimées sur les pots – vous savez, celles où des dames touillent laborieusement des préparations compactes dans des énormes marmites en cuivre, eh ben ça m’intimide !!! C’est le challenge de la fin de cette année : faire au moins une fournée de confiture maison ! Sinon, j’aime manger ces petits fruits nature, même s’ils ne me font pas entrer pas dans un état proche de le démence, caractéristique de la proximité avec une boisson (j’ai réellement écrit ça…besoin de vacances vous avez dit ?) – avec un buisson de groseilles. Je ne peux pas m’empêcher de penser à cette vidéo lointaine de Norman sur le code de la route qui m’avait fait découvrir une autre dimension : certaines personnes – très étranges si vous voulez mon avis – utilisent ce terme pour désigner un dos-d’âne. « Un cassis ». J’en rigole toute seule ! Encore un truc du Sud ça 😀 (ça y est, je viens de me mettre la moitié de la population française à dos avec mes conneries). Je pense que ça doit être intéressant dans les desserts. Il faut que je me penche sur le sujet !Prune
  3. La prune : Ah les prunes…Que serait le monde sans les tartes aux prunes !! J’ai un véritable souci psychologique vis-à-vis de ça, je ne me comporte plus normalement du moment qu’il y en a dans les parages et que je n’en ai pas mangé au moins une moitié 😉 Ce petit côté acide plein de pep’s allié au sucre tout doux et à la pâte feuilletée *bave* *bave* – [Aparté] Bon Maman, elle vient cette tarte aux quetsches ? 😛 [Fin de l’aparté]. Je n’ai pas encore testé en compote, mais je m’y attèle dès la prochaine livraison de belle-maman. Elle est également excellente meringuée, en confiture et dans les yaourts. Le seul truc à noter vis-à-vis de ce fruit, c’est que quand c’est pas l’année ben, c’est pas l’année ! On tombe vite dans l’excès d’acidité et une texture immangeable – mais 2017 étant avec nous, foncez et mangez des prunes !Noisette
  4. La noisette : Depuis quelques temps, sous la houlette de mon coach spécial de petit déjeuner – j’ai nommé ma super collègue Delphe57 (abonne-sur Instagram !) – je me suis mise à manger des noix le matin. Je consomme donc régulièrement la noisette en poudre que je mélange à mon yaourt. Je trouve, globalement, que ce fruit sec se prête parfaitement au sucré comme au salé. Les noisettes sont un excellent en-cas (à condition de ne pas trop en abuser bien sûr – je vous rappelle qu’on fait de l’huile avec ces petites choses 😉 ), elles donnent du croquant aux salades composées mais aussi aux desserts. J’adore en crumble ou alors en glace. Ces petits bonbons végétaux se trouvent apparemment non séchés sur les marchés, mais je dois vous avouer que je n’ai jamais goûté la noisette fraîche. Quelqu’un a-t-il une idée du goût que ça a ? Une petite recette secrète à nous faire partager ?

    Cèpes
    Oui, je sais, on dirait les champignons en meringue sur les bûches de Noël industrielles – n’enfoncez pas le couteau ! 🙂
  5. Le cèpe : moi je l’aime tout simple. Poêlé dans du beurre avec de l’ail et du persil, c’est que du bonheur ! C’est aussi excellent dans les plats mijotés et dans les omelettes.Pore
  6. La poire : bizarrement, il y a un fantasme que je n’ai toujours pas réalisé vis-à-vis de ce fruit (oui je sais, le mot « fantasme » peut paraître un peu grandiloquent et ne vous évoque probablement pas grand-chose mis à part un célèbre programme sur RTL9, mais c’est comme ça, la cuisine me fait fantasmer, j’assume !), c’est la tarte salée avec le roquefort. Je suis sûre que c’est du pur délire !! Quelqu’un pour me confirmer ce que je pense ? Sinon, la poire fera merveille dans tous les desserts. Ça fonctionne très bien en coulis en association avec le chocolat, mais aussi en tarte avec de la poudre d’amande.Pêche
  7. La pêche : au fil de mes pérégrinations sur internet, j’ai entrevu une recette que je ne pouvais que partager avec vous ! Des pêches rôties au miel et au thym…ça se passe de commentaires tellement ça doit être merveilleux, n’est-ce pas ? En plus c’est le genre de recette pas prise de tête – ni à préparer, ni à annoncer en fin de repas – vous évitez ainsi d’en arriver au moment gênant où tout le monde se tord de douleur après un banquet pantagruélique et que vous avouez à l’assistance effarée qu’il faut encore se taper une forêt noire. Comme je suis dingue – dingue – dingue – dingue (rhoo la honte, tout le monde va croire que j’aime Christophe Maé maintenant ! Ce n’est pas le cas, je vous rassure tout de suite !), je vous donne même la recette de mon ultimate charlotte aux pêches (vous savez, celle que je servirais si Barack Obama venait pour un déjeuner impromptu à la maison 🙂 )- que j’adapte en fonction du fruit : http://www.marmiton.org/recettes/recette_charlotte-aux-fruits-d-ete_20546.aspx. Qu’on se le dise quand même : une pêche bien sucrée n’a besoin de rien d’autre que d’être croquée nature et qu’on aspire tous les filaments de son noyau (« Oui bonjour madame, je voudrais signaler une personne détraquée errant à yutz qui vole les noyaux de pêches. Faites vite ! Elle fait peur aux enfants » 😛 )Courgette
  8. La courgette : ah…ce bon vieux légume plein de flotte (comme mes guiboles 😛 ) !! Il résume à lui seul le problème numéro 1 des gens qui cultivent leur propre jardin : le dosage des plantations. Et les courgettes, c’est carrément LE truc où il ne faut pas se louper, sous peine de finir avec un container sur les bras. Il y a quelques années, mes beaux-parents en avaient planté pas loin de 5 pieds. Une corne d’abondance de courgettes. « Vous voulez des courgettes ? » « On a plein de courgettes, vous en prenez ? » « Ah, vous reprendrez bien des courgettes ? » « J’ai des courgettes pour vous !! » On en POUVAIT plus. Alors s’il y a bien une chose que je sais faire, c’est les accommoder ! Courgettes farcies (dont il y a une très bonne recette par ici : http://www.cuisinemetisse.com/plats/legumes/courgettes-farcies-au-riz-cajun-et-poivron-rouge/), velouté de courgettes, gaspacho de courgettes, salade de courgettes crues avec un peu de jus de citron, spaghetti de courgettes, courgettes sautées au basilic et à l’ail, tarte aux courgettes, ratatouille et j’en passe…Ma belle-mère fait un excellent pain de courgettes, avec une sauce vinaigrette au balsamique et au persil, et je vous garantis que ça vaut le détour et que ça change. Mais ce que je préfère déguster par-dessus tout, ce sont les fleurs !! Vous faites une petite pâte à beignet qui va bien, parfumée au curcuma et au basilic ou alors toute simple, vous me plongez ça dans la friture et mmmmmmmmmmmmmmmm !!! C’est juste d’enfer. Et facile à faire, même sans friteuse. Celui ou celle qui trouve combien de fois j’ai dit le mot « courgette » dans ce paragraphe a gagné !!!!!!…Comment ça « gagné quoi » ? Je vous ai déjà dit, je suis pas Crésus moi, le blog ne me rapporte pas assez de royalties et je ne PEUX PAS vous emmener chez Mickey. Aller, j’offre ma reconnaissance éternelle ! Et elle vaut de l’or !

    Céleri
    Ceci n’est pas une anémone de mer !
  9. Le céleri branche : très bon en salade, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il fait également merveille dans les plats mijotés en petits tronçons. Il parfumera vos soupes, vos bouillons et peut tout à fait se croquer cru à l’apéritif. C’est apparemment un des rares aliments à calories négatives (le déguster vous fait en dépenser plus qu’il n’y en a effectivement dans le légume en lui-même). Ce n’est donc pas une légende, les mannequins mâchonnent bien ce truc pour un bonne raison. Par contre, j’ai l’immense regret de vous annoncer qu’un bâton de céleri ne diminue pas les calories contenues dans un Bloody Mary, et que boire des litres de ce breuvage des dieux ne vous fera vraisemblablement pas ressembler à Kate Moss. Je sais, vous êtes déçus.Aubergine
  10. L’aubergine : ancien légume répudié par moi-même, il est aujourd’hui devenu un incontournable de la maison. Coupée en deux, quadrillée et badigeonnée de ce que vous voulez (huile d’olive, pesto, sauce tomate et crème d’anchois et j’en passe) et rôtie au four, ça fera des étincelles en accompagnement d’une viande ou d’un poisson (ou même tout seul). L’aubergine est étonnante en salade tiède avec de la feta : il suffit de la couper en demi-lune, de la laisser gentiment ramollir au four, vous sortez, vous laissez refroidir, vous assaisonnez et le tour est joué ! Vous pouvez aussi la consommer en caviar, sautée, marinée à l’italienne avec des câpres et du jus de citron, en moussaka ou dans une ratatouille. Notre dernier coup de cœur, c’est les aubergines a la parmigiana. Cette tuerie !! En gros, vous faites frire vos rondelles d’aubergines préalablement panées et vous montez un genre de mille feuilles avec de la sauce tomate et de la mozarella. Si le paradis avait un goût, ça se rapprocherait de celui-là ! Voici la recette que Ludo a trouvé sur « Un déjeuner de soleil » : http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/07/parmigiana-aubergines-classique.html . Ces derniers temps, il ne jure QUE par ce blog. Nos conversations culinaires se résument à ça en ce moment : « MMm elle est ultra bonne ta panna cotta, où as-tu trouvé la recette ? » « Un déjeuner de soleil », « Super la marinade, comment tu as eu l’idée ? » « Un déjeuner de soleil », « Top la pâte à pizza !! ça vient d’où ? » « Undéjeunerdesoleil j’tai dit ». Alors qu’il ne lit même pas mes articles jusqu’au bout…*SNIF* *revirement paranoïaque* Vous croyez que je devrais me méfier ? Si ça se trouve, il s’est rendu compte que je suis une bloggeuse ratée et il est en train de projeter sa fuite avec la belle italienne qui tient le site ! Bon aller, j’arrête mes bêtises 😉 Je vous encourage vivement à aller y chercher des recettes, parce que je trouve que cette fille se donne carrément ! C’est une véritable bible et pour l’instant, nous n’avons aucun échec à déplorer 🙂

Eh bien, nous arrivons au bout de notre périple à travers le joyeux royaume du potager, de ce *hum* très beau mois d’août (parce que oui, chers amis habitants au sud de Lyon, figurez-vous que, dans ces contrées lointaines que vous appelez « le Nord » ou « Les péquenauds », eh ben ça caille carrément – on ne dépasse pas les 20C° et il pleut des cordes !). La loose.

Et vous les jeunes et les moins jeunes, avez-vous de fabuleuses recettes à partager avec nous ? Des choses que vous avez testées ? Des astuces ? Une énième recette impliquant la courgette ? Envie de dire quelque chose qui n’a aucun rapport ? Je vous invite à laisser un petit commentaire, qui me fera grandement plaisir. Presque autant que de boire un Bloody Mary 😀

Il est donc temps que nous nous donnions rendez-vous vendredi – ou jeudi, tout dépendra de ma productivité, pour des retrouvailles dans la joie et la bonne humeur. Et un article un peu différent, qui sait ? Je vous envoie des bisous ! A très vite

 

Publicités

8 réflexions au sujet de “Les 10 fruits et légumes les plus swaaag du mois d’août”

  1. Toute récente sur ce blog, j aime vraiment beaucouo ton écriture et le ton.
    Tu m aurais presque fait rêver avec ton céleri branche en salle, c est dire !
    Vive les mirabelles, vive la Lorraine !
    (Ouais je suis une exilée en mal de mirabelles, on en trouve pas partout malheureusement…)

    J'aime

    1. Bonjour Alice, merci pour ton gentil commentaire qui me touche 🙂 Ravie de t’avoir ouvert tous les possibles avec l’injustement mal-aimé céleri branche ! Comment ???? Tu t’es exilée de cette merveilleuse région pluvieuse et tristoune ?? Une partie de la France si exceptionnelle qu’on a créé une nuance de gris spéciale à son nom (tu connais forcément le « gris Lorraine » non 😉 ?) et où l’on trouve la pluie la plus fine du monde *meuh non ya pas besoin de parapluie* – affirmation pour laquelle tu te maudis en rentrant chez toi, trempé comme une soupe (foutu crachin !!!). Mais bon, on a les mirabelles et la cathédrale de Metz, c’est déjà pas mal (je m’arrête, je peux continuer à divaguer comme ça pendant des heures !) Un article sur notre belle région bientôt ! Très belle journée à toi !

      J'aime

  2. Coucou Manon, Whaou quel article ça a du te prendre un temps fou !! Etant une exilée d’Alsace pour ma part j’avais tellement envie de mirabelles de Nancy avec leurs belles joues roses et de quetsches que j’ai planté un arbre de chaque :o) Mais nous n’en aurons pas cette année avec le coup de froid juste au moment des fleurs ! Elles n’en seront que meilleures encore (si c’est possible) l’année prochaine :o) Belle semaine à toi. Des bisous

    J'aime

    1. Bonjour Nat, merci pour ton commentaire 🙂 Oui, ça me prend un peu de temps effectivement, je travaille au minimum 2 jours par article (j’aime la démesure, ça me perdra 😛 ). Tu parles à une amatrice éclairée de quetsches, ça serait mon plus grand drame si on quittait la Lorraine !! J’ai l’impression que cette année c’est tout où rien, dans le village de mes beaux-parents tous les arbres sont remplis…Je te souhaite une belle récolte l’année prochaine, parce qu’on est bien d’accord, un été sans mirabelles, c’est déprimant ! Belle journée à toi 🙂

      J'aime

    1. Bonjour Mélodie, il ne faut pas hésiter à la cuire longtemps et elle devient hyper fondante. Pour le coup, je ne saurai te conseille le blog Un déjeuner de soleil – qui liste pas moins de 40 façons de cuisiner les aubergines (dont une sucrée !!) 🙂 Belle journée à toi !

      Aimé par 1 personne

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s